Le forum jeu-de-rôle d'un groupe de mercenaires dans le monde des Chroniques de Kandorya.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Manuscrit de Thiercelius.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stigand Fenricson
Sergent
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26
Localisation : Rennes

Feuille de personnage
Nom IRL: Thomas
Compétence:

MessageSujet: Le Manuscrit de Thiercelius.   Ven 22 Juil - 13:49

Le Manuscrit de Thiercelius
Traduit du Mulq par Azmadaï Mo Grazdhan, recopié par Stigand Fenricson.


Il n'y a pire créature sur terre que les lycanthropes. Prenant une forme humaine, ils se cachent avec subtilité dans le monde des vivants et à la nuit tombée ils dévorent tout humain passant entre leurs griffes.Mais, (est-il besoin de le préciser ?), j'ai survécu. Plusieurs fois. J'ai donc pu étudier de près leur comportement, il n'y a pas plus expert au monde que moi en matière de Lycanthropie désormais.

Pour commencer, il faudrait appliquer le fait qu'il n'y a pas une lycanthropie mais des lycanthropies, ce qui explique le flou concernant ce phénomène. Car oui, je l'affirme, c'est avant tout un phénomène physique, la transformation partielle ou totale en loup. Si bien des bêtes au pouvoir transformiste prennent parfois une apparence humaine, tel n'est pas le cas ici, non de non. Il s'agit bien d'êtres qui sont au départ humain ou autre qui pour plusieurs raisons se transforment en loup.
Cette transformation peut se déclencher sous différentes conditions, la pleine lune étant la plus retranscrite, mais nous avons des cas juste nocturne, et j'ai personnellement assisté à une transformation en plein jour. D'autres paramètres peuvent entrer en jeu, moment de l'année, résonance astrologique, lieu d'influence, et certaines gammes d'émotions violent (on m'a rapporté un cas d'un humain se transformant en loup et s'enfuir après qu'on l'ait demandé en mariage.

Il existe plusieurs types de lycantrhopie: la Lycienne, la Narienne et la Spontanée.

La lycienne reste à ce jour la plus connue, il n'est pas particulièrement évident d'en comprendre les particularités. La base reste la même: des êtres mordus par des loups-garous sous certaines conditions se transforment à leur tour en lycanthrope, mais la lycienne a de particulier que la transmission des caractères lycanthropes est totale, voir même qu'un porteur d'une morsure peut devenir plus puissant que celui qui y a planté ses dents. Nous revenons à un vieux débat: est-ce que la lycanthropie n'est pas simplement un réveil de quelque chose qui serait plus ou moins dormant au fond de chaque être humain ? Nous en reparlerons en décrivant les autres types. Les groupes de loups-garous lycien sont intéressant sur plusieurs points; bien que le fonctionnement en meute existe, il n'est en rien une habitude, car les dominances sont souvent remis en cause et il n'est pas rare que des lycanthropes fassent bande à part ou attaquent leurs congénères. D'après un loup-garou prisonnier, qui à de son plein gré assisté à mon étude, toutes les fois où il a été dans une meute celle-ci n'a jamais duré plus de six lunes. Tuer un lycien ne pose certes pas plus de difficulté qu'une autre monstruosité. Ce dernier, s'il peut avoir certaines facultés régénérantes assez exceptionnelles, n'est que rarement immortel. Immortalité toute relative puisque lui planter une lame d'argent dans le cœur, utiliser la même pointe pour lui trancher la tête, la jeter dans un fleuve et incinérer son corps suffit à mettre fin à son existence. Mais la bête malheureusement sentant le vent tourner aura eu à cœur de transmettre sa morsure à plusieurs victimes qui ne seront en rien affecté par sa disparition.
Calmer une personne transformée par lycanthropie lycienne reste possible, on enregistre plusieurs potions dites "Tue-loup" dont l'agent alchimique principal est le plus souvent de la poudre d'argent chauffé au soleil dilué dans le jus de plantes calmantes. Guérir une personne mordue est en l'état de nos connaissances actuelles pratiquement impossible. Malgré mes nombreuses expériences je n'ai jamais réussi cet exploit. Deux cas m'ont été rapporté personnellement par d'anciens lycanthropes: un guéri après un simple séjour dans un temple et dont ne lui serait resté qu'une ligne touffue dans le dos, témoignage douteux au vu du personnage. Un autre individu m'a dit être passé entre les mains d'une sorcière très puissante qui l'aurait rasé entièrement, coupés les griffes et les crocs, vidé de son sang pour le remplacer par de la sève et jeter au feu une bonne partie de ses muscles.

Passons à la lycanthropie narienne. Contrairement à la précédente, son lacement initial est très bien connu car elle est strictement issue de rituels. Il en existe plusieurs, la plupart se base sur cette idée qu'il suffit de faire ressurgir un pouvoir animal et lunaire qui serait implanté directement au cœur de l'humain. Toutefois, ces rituels échouent à reproduire l'effet d'une lycanthropie lycienne ou spontanée car il s'agit d'une lycanthropie diminuée, voir contrôlée, ainsi les porteurs de morsures victimes de la contamination de cette bête ne recevront qu'une transformation partielle, et se changeront en loup-garou sous les mêmes règles que leur mordeur auquel ils sont intimement liés.
Certains ritualistes obscurs en profitent pour introduire un certain contrôle sur la bête qu'ils créent, voir sur ses porteurs de morsures. Sous la torture, un abjurateur nous a révélé qu'il poussait le vice à complexifier son rituel afin de rendre ses créatures immortelles et qu'il avait rajouté à cela que si sa créature mourait tout de même, l'un de ses porteurs de morsure recevrait la transformation complète et deviendrait le nouveau mâle alpha. Car oui, dans ce cas nous sommes dans un système de totale dominance du mordeur en mâle alpha qui est le seul à pouvoir transmettre la lycanthropie par morsure. Le contrôle peut n'être qu'au moment de la transformation, mais il existe des cas, heureusement rares, où le mâle alpha peut contrôler par télépathie ses porteurs de morsure en plein soleil sans qu'ils soient transformés. Il existe également des rituels qui donnent un lycanthropie temporaire qui ne se transmet pas, c'est le cas notamment chez certaines peuplades barbares qui en font un rite annuel.
Tuer un loup-garou narien est une gageure, surtout si les clauses du rituel sont des plus vicieuses. J'ai actuellement en ma possession une urne cinéraire sous scellé qui tremble à chaque pleine lune.  Le plus sûr moyen de s'en débarrasser reste par le rituel. Le plus efficace à ce jour reste celui de Pallière-Marlius: le loup-garou capturé est mis dans un cercle tenu par un voleur notoire et quelqu'un d'autre ayant autorité sur les participants du rituel. Le loup-garou est défié en duel par quelqu'un ayant l'habitude de chasser dans les bois; une fois vaincu, le lycanthrope est maintenu au sol par son vainqueur. Une personne innocente, de petite taille par défaut, fera avaler deux potions au loup-garou: une potion de poison mortel et une potion de guérison, la personne innocente attendra dix secondes que le mélange se diffuse puis plantera dans le cœur de la bête une flèche bénie par deux amoureux. Plusieurs variantes de ce rituel existe et j'en ai vu plusieurs en action, mais nécessitant souvent des contraintes encore plus strictes.

Enfin, la lycanthropie spontanée reste, nous l'espérons tous, une exception. Ce sont des cas isolés de transformation individuel, ni issu d'un rite ou d'une morsure. Les cas sont rares et tous différents. Du fait du fort peu nombre de cas, on ne sait peu de choses sur son sujet. Les cas connus ne transmettent pas leur lycanthropie. Mais une théorie subsiste, partant de l'hypothèse que tout être humain a la possibilité dormante de devenir lycanthrope. Il y aurait eu au cours de l'histoire de l'humanité et sans doute plusieurs fois l'apparition de lycanthrope ayant la capacité de réveiller par morsure. La lycanthropie narienne serait issue à la base d'une lycanthropie spontanée. Les cas étant tous différents, il n'y a pas de règle précise pour se débarrasser d'un loup-garou issu d'une transformation spontanée. Lame d'argent et feu restent des alliés en toute circonstance. La guérison est pareillement possible, elle peut même être spontanée: j'ai à ce sujet réussi une fort belle guérison par hypnotisme.

_________________


Dernière édition par Stigand Fenricson le Ven 22 Juil - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stigand Fenricson
Sergent
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 26
Localisation : Rennes

Feuille de personnage
Nom IRL: Thomas
Compétence:

MessageSujet: Re: Le Manuscrit de Thiercelius.   Ven 22 Juil - 13:49

Analyse et critique du texte
Par Stigand Fenricson.


[A venir]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Manuscrit de Thiercelius.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MANUSCRIT] L'art chevaleresque de l'espée longue
» [MANUSCRIT] Le jeu de la hache
» Le manuscrit Voynich
» LES CHEVALIERS DE BAPHOMET - LE MANUSCRIT DE VOYNICH
» Le lion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grand Griffe :: Le Bestiaire-
Sauter vers: