Le forum jeu-de-rôle d'un groupe de mercenaires dans le monde des Chroniques de Kandorya.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Protectorat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balian Klade
Chef de la Compagnie
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 28
Localisation : Kandorya - Ville mercenaire

Feuille de personnage
Nom IRL: Kevin
Compétence:

MessageSujet: Le Protectorat   Ven 15 Jan - 6:12

Le protectorat est une jeune nation fondée sur Kandorya en 1250 par la compagnie franche du Lys Noir, des migrants du Sarin'Dol et des tours de Mesalena.

Tout homme libre peut décider de rejoindre le Protectorat et devenir citoyen.
Les six principes fondamentaux du Protectorat

   La souveraineté du Protectorat est exercée par le Protecteur, le Conseil de l'Imperium et le Conseil du Ban.
   Le protectorat est souverain sur son territoire.
   Le territoire du protectorat est découpé en fiefs.
   Chaque fief du protectorat a un seigneur désigné par le Protecteur.
   Tous les seigneurs du protectorat sont les vassaux du Protecteurs.
   Tous les fiefs du protectorat sont indissociables du territoire du Protectorat.

Les valeurs défendues par le Protectorat

La récompense du mérite, la recherche de la connaissance et le respect de la liberté de conscience.

Récits

Témoignage d'Oggy Flyingbard - 1250

Citation :
Bonjour, que puis-je en dire ! Ce que je sais, c'est que le Protectorat a été fondé par le comte de Havre noir pour garantir à ses citoyens les meilleures conditions possibles dans leur quête de Connaissance.

Le Comte de Havre noir est le Protecteur. A la tête d'une redoutable armée de métier, anciens mercenaires ayant vu un trop grand nombre de tyrans pour les accepter, le seigneur de ces terres est un homme plus que conscient de la charge et des responsabilités qui sont siennes. Le symbole de sa charge est une couronne de fer, lui rappelant chaque instant l'inconfort de son statut.

Le comte de Havre noir a ouvert les portes de ses fiefs à tous les peuples de bonne volonté qui partagent ses rêves et ses ambitions ; permettre aux populations de poursuivre leur incessante ascension vers la Connaissance Ultime, tout en bénéficiant de la sécurité nécessaire et indispensable à cet accomplissement.

Les échanges avec le monde sont encouragés, l'enrichissement intellectuel et spirituel est la norme, l'entente cordiale avec les peuples libres est un objectif affiché. Dans nos rangs, ni voleurs, ni assassins, ni esclavagistes ou anthropophages ; nous respectons la vie et autrui tant qu'autrui ne nous menace en rien. Chacun est libre de pratiquer son culte personnel, dans le respect des autres et seuls les adorateurs du néant sont proscrits.

Des ressortissants des Cercles de Mesalena et du royaume de Sarin'Dol en Kandorya ont rejoint le Protectorat en prêtant allégeance au Comte de Havre noir. Ils y assument pleinement l'ensemble des droits et des devoirs qui sont les leurs comme la participation à la gestion et à l'entretien des fiefs, les votes au Conseil du Ban, l'entraide et le soutien aux citoyens du Protectorat.

En tant que Prêtre de Namnésis, mon discours ne peut qu'être laconique et dénuée de fard car l'affaire est sérieuse et la transparence de mise. Objectivité et respect ont conduit ma pensée en vous répondant. Maintenant que vous possédez la Connaissance d'une des voies possibles, à vous d'exercer votre choix, le Très Haut vous éclaire!
Sir Oggy Flyingbard Namn Magelame du Sarin'Dol, Chevalier de Miroir du Protectorat.

foire d'Edenorya - 1251
Citation :
Cette année, lorsque je suis arrivé à la grande foire annuelle d'Edenorya, j’ai aperçu une centaine de citoyens et l'ensemble du gratin du Protectorat du Lys noir. Ce n’était pas étonnant vu que la foire de cette année se voulait particulière. En effet, les festivités commencèrent par le sacre du Protecteur. Sacre qui ma foi a fort bien débuté car de nombreux dignitaires ont honoré cette cérémonie de leur présence. Toutefois, il y eu un imprévu. En effet, lorsque le protecteur s’est couronné, il est tombé à terre et a craché du sang noir. Les choses se sont expliquées un peut plus tard, en effet, il y a quelques années, son corps et son âme avait été souillés pour avoir bu au calice noir et depuis cette époque, il luttait contre cette corruption. Parfois lorsque sa volonté faiblissait, son humeur se dégradait, c'est ce qui expliquait parfois son caractère violent et irascible. Donc pour en revenir au sacre, le rituel de couronnement semble l'avoir nettoyé de cette corruption. On peut donc dire que notre protecteur se releva ce jour-là avec un nouvel avenir devant lui.

Les choses sont ensuite devenues chaotiques, des rumeurs annonçaient l'arrivée prochaine du vide et apparemment celui-ci commençait déjà à corrompre de nombreuses personnes.

Devant cette situation, le capitaine a réuni la compagnie en invoquant une vox fraternitas. Il nous expliqua longuement que la Reine de kandorya, qu'il nommait la Dame, pouvait apporter la paix sur ce continent. Nous avons beaucoup parlé mais au terme de notre discussion, nous avons choisi de prendre la Reine de Kandorya comme divinité protectrice du Protectorat et de lui offrir l'hospitalité dans notre camp. Il faut bien reconnaitre que notre capitaine semblait éprouver un grand respect pour "la Dame". Il semblait transcendé... Malheureusement, ceci n'a pas suffit a repousser les félonies et les traitrises, en effet, nos informateurs nous apprirent qu'une grande coalition guidée par les Gardiens des Arcanes et les Flammes Blanches se préparait à fondre sur notre camp. Le rappel est alors sonné et c'est l'armée entière qui sort du fort pour une action préventive contre les Flammes Blanches. Alors que notre première charge est un franc succès nous voyons arriver sur nos flans des pirates et des mercenaires en nombre. Quelques minutes plus tard, une partie des troupes du Vent d'Ouest arrivent sur nos arrières. Terrassés par le nombre, c'est la débâcle et beaucoup d'entre nous ne doivent leur vie qu'a la bonté d'intervenants extérieurs, venus nous porter les premiers secours. Tant bien que mal, nous nous replions. Mais une fois le chaos de la bataille retombé, nous apprenons la mort de cinq de nos frères. Malgré tous ses efforts, Carabin n'a pas pu sauver Faucheur, Suture, Brume, Velours et Acrobate. Une profonde tristesse s'empare de la compagnie, le bruit sourd de la forge sonnant comme une marche funèbre. Mais cette tristesse se mue en rage lorsque nous apprenons que plusieurs de nos officiers sont tenus en otage par les Gardiens des Arcanes. C'est alors une armée en guenille qui prend la direction du Vent d'Ouest pour réclamer nos frères et nous avons la joie de voir nos amis Nains se joindre à nous dans cette démarche. Nos officiers sont libérés et nous pouvons rentrer panser nos blessures et réparer nos armures. Alors que la Reine et sa nièce nous préparent pour le combat avec le vide, l'alarme retenti, c'est au moins 400 hommes en armes qui se massent devant notre fort. Nous ignorons les raisons de ce siège soudain. Alors que la Dame s'apprêtait à nous aider dans notre combat, un agent du vide apparait et affronte en duel la fille de la collectionneuse devant nos portes, le duel se soldera par la mort des deux protagonistes. Je m'interroge encore sur le fait que l'agent du vide est aidé la coalition qui nous assaillait en tuant la fille de la collectionneuse et en éloignant la Dame des combats. Il est certain en tous cas que l'agression était mené pour les plus basses motivations, la concupiscence, la jalousie ou encore la rancune. Des sentiments qu'affectionnent particulièrement le vide. Dans tous les cas, les bénédictions et la vaillance de nos frères n'y feront rien, après deux heures, le fort tombe et nous devons fuir vers Plaine des Frères. Tous excepté Minot et Douceur, tombés au combat. Un peu plus tard, nous récupérons les corps de nos deux frères. La stupeur nous saisit lorsque nous nous apprêtons à faire les derniers sacrements de Douceur car celui-ci revient à la vie... certains disent qu'Aenea l'a renvoyé pour finir sa tâche... Un peu plus tard, le Capitaine qui avait disparu dans la mêlée nous retrouve à Plaine des Frères. Le calme et la sérénité de son regard contraste avec nos regards abattus. Il nous annonce alors qu'il est devenu légat de la Dame et qu'elle l'a définitivement purifié et qu'il nous faut reprendre des forces car un grand combat contre le vide nous attend le lendemain

De retour à la foire, le lendemain nous découvrons un campement saccagé, ce qui nous laisse penser que nous avons eu à faire qu'à des pillards finalement ! Les artisans se mettent aussitôt au travail pour réparer les portes et chacun tente de remettre un peu d'ordre dans le camp. Alors que le vide est de plus en plus présent nous mettons toutes notre énergie pour le contrer et nous réussissons cette fois à ne pas nous faire engloutir par le néant. Enfin, j’appris un peu plus tard que le protectorat du lys noir avait été renommé Protectorat à la demande des Dolsaris lors du conseil du ban. Je ne serais pas complet si je ne parlais de la fierté de Gueulard, la lame qu'il a forgé avec Marxos Kivijer du Sarin'dol : Lys'dol, qui arme à présent le bras vengeur de Salamos le bâtisseur
Poussin, frère d'armes de la compagnie franche du Lys noir.

Factions membre du protectorat

   La Compagnie franche du Lys Noir
   Délégation dolsarie :
       Le Clos Métayer
       Le Cercle de la Chimère
       L'H.A.C.C.O.S.
       La Corporation des artisans
   Délégation céleste

Personnalités célèbres

Seigneurs

   -Chasseur : Suzerain de havre noir / Capitaine et frère d'armes de la compagnie franche du lys noir
   -Choucas : Comte de Roches rouges / Vassal du Suzerain de havre noir / Frère d’armes de la compagnie franche du lys noir
   -Safran : Chevalier de la Plaine des Frères / Vassal du Suzerain de havre noir / Sergent et frère d’armes de la compagnie franche du lys noir
   -Oggy Flyingbard : Baron de Miroir /Vassal du Comte de Roches Rouges / Dolsari / Censeur de la Guilde des Arts Magiques / Citoyen d'honneur d'Edenorya / Veilleur de Kersis'kal et de Daerys Pragma /Prêtre de Namnésis
   -Xandine Del Gironde : Chevalier du Fief de la Reine / Banquier / Dolsari / Grand Argentier de la Reine / Prince de Kandorya
   -Guilhem Thosis'Lon : Chevalier des Marches de Balthaz / Aris / Forgeron
   -Valrak Orly'ndar : Chevalier de la Nécropole Antraena / Matriarche des elfes noirs

Citoyens

   -Nimüe Hillpocken : Protecteur / Dolsari
   -Hirodan Rill : citoyen du Protectorat / Dolsari / Prévôt des loges Hermétiques / Fondateur du Cercle de la Chimère
   -Carabin : Premier conseillé du Protecteur / Procurator de la compagnie franche du lys noir / Frère d’armes de la compagnie franche du lys noir
   -Douceur : Connétable / 1er Lieutenant de la compagnie franche du Lys Noir / Frère d’armes de la compagnie franche du lys noir

_________________


"Le souvenir est l'espérance renversée. On regarde le fond du puits comme on a regardé le sommet de la tour."
Fiche de personnage (wiki-kando)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grandgriffe.fr1.co/
 
Le Protectorat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AION] Pièces du Protectorat
» A l'aube du soleil argenté [Chronologie et fil d'actualité]
» [Warma] [Protectorat de Menoth] Nass
» Stellaris
» Protectorat de Menoth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grand Griffe :: Nations :: Nations de Kandorya-
Sauter vers: