Le forum jeu-de-rôle d'un groupe de mercenaires dans le monde des Chroniques de Kandorya.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fortunus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balian Klade
Chef de la Compagnie
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 28
Localisation : Kandorya - Ville mercenaire

Feuille de personnage
Nom IRL: Kevin
Compétence:

MessageSujet: Fortunus   Jeu 14 Jan - 23:32

Fortunus, le Faiseur de Miracles, Seigneur de la Croisée Des Chemins, Celui-qui-t'aide-quand-tu-vas-tomber-dans-le-puit, le Dernier Secours, est une divinité liée au Panthéon éturien qui au fil du temps et des voyages s'est inspirée de la culture mulkesh. Ce mélange pour le moins improbable malgré la proximité géographique de ces deux cultures, la rend exotique pour les deux. Ce culte tient plus de la légende, et croiser ses membres est un gage de bonne fortune en soit. Il est toutefois peu représenté mais possède des membres allant des pirates aux mercenaires en passant par la république d'Eturia ainsi que dans les deux citées principales, Vendavel et Edenorya.

L'Eglise de Fortunus se distingue par ces trois parties : le Suivant, le Porte-Chance et l'Adepte. Le Suivant espère un miracle, le coup de Chance impossible, tandis que le Porte-Chance est un érudit, un scientifique laïque qui se sert de la Chance ambiante, la chance courante. Enfin l'Adepte réunit ces deux parties, la Chance laïque et le Miracle divin.

Les symboles sacrés sont la Pièce d'or cerclée d'étoiles, marque solaire et aurifère, qui se porte généralement en médaillon, ainsi que le Gouvernail et la Corne d'Abondance.

Le Cardinal Horst Dasfurr, La Voix De Fortunus, le Rectore de la faculté des Chances Sociales de Vendavel, en est son principal représentant. Son titre de Cardinal de Fortune le rattache clairement aux mercenaires, les soldats de fortune. Il porte sur son dos le gouvernail en or du Fortuneo, dernier vestige du navire qui mena le culte traversa les mers jusque sur les rives de Kandorya. Ce gouvernail est l'une des reliques sacrées du culte et l'un des symboles de Fortunus car il incarne la roue qui change le cap du destin. La roue qui mène vers l'aventure pour ceux qui voguent au péril de leur existence pour obtenir richesse et notoriété D'où le nom de cette relique : "La Roue de la Fortune".

Actuellement, le culte de Fortunus s'est liée à la Guilde du Rastor, une troupe de mercenaires.

____

Origine

Il y a fort longtemps, un homme se mit face à un puit et dit "S'il existe ne serait-ce qu'un dieu pour m'empêcher de tomber, je le servirai à jamais".
Puis il sauta dans le puit.
Et mourut noyé Tandis que dans le ciel, il fut inscrit dans une éclaircie à travers les nuages ces mots : NE SAUTE PAS. Dommage que cet homme eut préféré regarder ses pieds plutôt que le ciel.
auteur inconnu.


Cet homme ne fut pas le premier suivant de Fortunus. Non, le premier fut oublié de toute façon dans les limbes de l'histoire. Car le culte de Fortunus est chaotique, ses routes improbables et ses actions à la fois formidables et absurdes. Ainsi, l'origine de cette croyance reste trouble. Certains affirment qu'il s'agirait d'un culte d'un ancien dieu véritable, d'autres d'une secte de charlatans maléfiques, ou encore d'un rassemblement de voleurs, et d'autres encore parlent d'érudits pouvant changer le cours du Destin.

Le culte de Fortunus trouve ses vagues origines entre la république d'Eturia et les Mulkeshs. La tradition issue de la science de la Chance apprend à tous que l'opportunisme et l'ambition sont majoritairement favorable au développement de l'individu. Le Crédo, lui, explique que la Chance ne suffit pas à elle seule, et que parfois, il faut des miracles. Pour cela, Fortunus est là pour tendre sa main aux mortels dans un déluge de puissance, dans une action divine fantastique. Mais Fortunus enseigne aussi que tout a un prix. L'Eglise de Fortunus aurait réussi à quantifier la Chance et certains de ses érudits pourraient, selon les rumeurs, être capables de l'utiliser comme d'autres utilisent le feu.

Un élément majeur de l'histoire du culte est sa participation à la première Guilde des Mercenaires d'Orya. Les Corbeau-Tempête, Les Fils de Fenris, L’Eglise de Fortunus, Le Kolat et le Clan Sasori furent la première grande alliance officielle de mercenaire d'Orya. Elle fit rédiger la Magna Carta par la grande Académie d'Avalonya, puis chacun de ces dirigeants apposèrent leurs sceaux sur ce document. Evènement qui marquera la première reconnaissance officielle du culte et paradoxalement, son premier déclin. En effet, après avoir eu autant de chance, le culte mis des années à s'en remettre. D'autres affirment qu'un miracle du culte aurait tant terrifié leurs employeurs durant une bataille que les contrats ont commencé à se faire bien trop rares.

Les érudits poursuivent plusieurs missions, celle de découvrir l'élu de Fortunus, le bon roi suprême, le sultan des merveilles, être fantasmé dans les mythes Mulkesh qui serait l'un des coeurs même de la Chance en ce monde. Ainsi, l'une des autres missions de ces érudits depuis sa fondation est de recenser les cas de Chance et de Malchance notables afin de les relier entre eux pour y voir les rivières de la Chance, invisible aux yeux des hommes. Pour le culte, la chance est telle l'air ou l'eau. Les guerres sont ses cyclones, les villes sont ses sources, et les aventuriers forment ses ruisseaux. Fortunus lui, n'est pas la Chance elle-même, il est celui est au-delà de cette Chance. Il est la divine providence, l'impossible phénomène, l'imprévisible miracle. En démontrant la Chance, on peut prouver lorsqu'elle n'a rien à voir qu'il s'agit en réalité de la main divine de Fortunus qui est à l'œuvre. Du moins, c'est la conclusion du culte.

Les êtres les plus chanceux et les plus malchanceux peuvent devenir ainsi des exemples du culte. Se convertir au culte de Fortunus, puis se faire trancher les deux bras après avoir été maudit par un démon, être exorciser, se faire voler son âme et récupérer le tout en moins de trois heures, peut valoir par exemple d'être reconnu comme un élu de la Chance.


La Tradition De Bonne Fortune

Le culte encourage la loyauté entre compagnons, et la cupidité la plus totale contre les autres. Fortunus est une croyance qui n'est pas celle d'un dieu unique, elle peut s'accorder à toutes autres religions. Le Temple de Fortunus encourage la violence mais désapprouve tous meurtres. Non parce que cela déplait au Faiseur de Miracles, qui lui n'hésite pas écraser les impies sous une pluie de bovins et de grenouilles, mais parce que cela perturbe les flux de la Chance. Oui, on peut amputer les deux bras mais non, pas la tête. Il faut toujours laisser une deuxième Chance. Il ne s'agit pas de compassion ou de pitié mais uniquement de prouver sa supériorité totale à un adversaire. Les dieux eux, n'ont pas à prouver leur supériorité et donc peuvent tuer.

Le Lapin à la Fortunus

Le culte encourage la mort de la bête maléfique, le Lapin. Méfiez-vous de l'animal lagomorphe à longues oreilles. Le mot mille fois honni de lapin vient du mot laper, c'est à dire manger avec avidité. En effet, derrière un doux pelage et de grands yeux semblant craintifs se cache une bête immonde au cœur noir qui apporte le malheur. Oui, le secret du lapin était dans son nom comme le voulait les anciens. Le lapeur, La Peur. Il faut en avoir peur. Ils se laissent mourir uniquement pour ne pas attirer l'attention, nous faire baisser notre garde, et alors que nous ne nous méfions pas de ces petites créatures qui s'approchent en sautillant, ils engendrent des drames cruels. On croira, comme souvent, à tort à un accident. Et ils continueront leurs œuvres silencieuses. C’est pour cela que de tous les animaux, c’est le lapin qui se garde le plus de s’exprimer car sa discrétion le rend plus mortel encore.

Donc pour éviter ce genre de drame, vous aurez besoin des éléments suivants :
Une marmite avec couvercle, 3 oignons, une dizaine de champignons émincés, une pinte de bière blonde (au moins), de l’huile, 2 cuillères à soupe de farine, sel, poivre, muscade

Ainsi, si vous capturez un de ces êtres terribles, vous n’avez plus qu’à accomplir les actions suivantes :
Dans une grande marmite à bords hauts avec couvercle, verser l'huile.
Faire chauffer à feu fort.
Y déposer les morceaux de lapin, et les faire dorer sur toutes leurs faces.
Réserver dans un plat creux.
Faire suer les oignons dans l'huile chaude, puis rajouter les champignons.
Gratter le fond de la marmite pour bien déglacer les sucs de la viande.
Lorsque les oignons sont ramollis, verser en une seule fois la farine, et hors du feu mélanger vivement.
Remettre à cuire une dizaine de secondes.
Bien remuer.
Laisser lier la sauce environ cinq minutes à feu moyen, puis rajouter la bière.
Rajouter les morceaux de lapins et bien les plonger dans la sauce.
Cuire à couvert environ trois quarts d’heure minimum, à feu doux.
Ou sinon, sacrifiez la bête sur un autel sacré en criant « mort à la bête ». Mais c’est moins savoureux.
Des dictons du culte

"La fortune sourit aux audacieux"
"Terrasse ton ennemi, prend son or, ses biens mais laisse sa vie entre les mains de la Chance».
"Si on vous répond par "C'est normal", sachez que vous êtes en train de vous faire escroquer."
"Tous les gagnants ont tenté la Chance."
"Si c'est bien, c'est le but !"

Quatre exemples de prières

Le Protecteur:

Lever son arme vers le ciel encore couverte du sang frais de son adversaire à l’agonie et dire "Il est pour toi, Fortunus!" est l'une des plus belles prières du culte.

Le Trompeur:

Croiser les doigts dans le dos lorsque l'on ment à quelqu’un est une prière silencieuse à Fortunus qui repousse la malchance que draine les mensonges.

Le Voleur:

Après la signature d'un contrat profitable, le tenir en main en murmurant "Merci Fortunus" est une magnifique prière. Fonctionne très bien après avoir commis un emprunt à long terme d’une bourse également.

Le Joueur:

Toucher le symbole de Fortunus durant un jeu de hasard est un acte sacré de l'Eglise de Fortunus.

Les couleurs

Le Rouge pour le sang versé, le Noir pour le secret et l'Or pour ce qu'il est.

_________________


"Le souvenir est l'espérance renversée. On regarde le fond du puits comme on a regardé le sommet de la tour."
Fiche de personnage (wiki-kando)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grandgriffe.fr1.co/
 
Fortunus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grand Griffe :: Religions et culte-
Sauter vers: